Un logiciel sur les cultures (issues des déclarations PAC) pour des diagnostics territoriaux

R&B

Un logiciel sur les cultures (issues des déclarations PAC) pour des diagnostics territoriaux

Le Registre Parcellaire Graphique, issu des déclarations des agriculteurs dans le cadre de la Politique Agricole Commune, est l’une des bases de données les plus riches en informations sur les territoires agricoles. Un logiciel (RPG Explorer) facilite son utilisation.
Capture d’écran 2021-08-11 à 11.05.12

(Photo: Visualisation Géoportail du Registre parcellaire graphique 2013, Institut National de l'Information Géographique et Forestière)

Financé dans le cadre de l'appel à projet "Innovation" 2017 du LabEx BASC, le projet RPG Explorer Booster (en abrégé R&B) s'est déroulé sur 2 ans (2017-2019).

Porteur du projet : Philippe MARTIN (UMR SADAPT)

Partenaires:

logo ADEME
Logo Agro Transfert
Logo Ministère Agriculture et Alimentation
logo-ofb

Les gestionnaires de ressources naturelles (eau, biodiversité,…) tels que les collectivités ou les services déconcentrés de l’Etat ont besoin d’informations sur l’évolution des territoires agricoles pour évaluer et ajuster leurs politiques (Mignolet et al., 2007, Bretagnolle et al., 2011). Les informations concernent l’évolution des assolements des successions de cultures ou encore celle des parcellaires d’exploitations (Bouty, 2015). Ces informations, intégrées dans des modèles biophysiques (i.e : flux d’azote et de carbone) permettent d’évaluer l’impact des activités agricoles actuelles sur les ressources naturelles. Elles servent aussi de base à des scénarios d’évolution des territoires associés à des choix de politiques publiques (Thérond et al., 2009, Martin et al., 2014).  

Le Registre Parcellaire Graphique (RPG), issu des déclarations PAC des agriculteurs, est l’une des bases de données les plus riches en informations sur les territoires agricoles. On y trouve le détail des cultures mises en place chaque année sur chaque parcelle. On sait aussi quelles parcelles font partie d’une même exploitation. La valorisation du RPG est toutefois complexe car elle nécessite de solides compétences en SIG (Système d'Information Géographique) et en agronomie des territoires.

Dans cette logique l’UMR SADAPT a développé un outil, RPG Explorer (Levavasseur et al., 2016), qui facilite l’utilisation du RPG. RPG Explorer est un logiciel librement diffusé qui permet d’intégrer les données du RPG dans une base locale (postgreSQL postGIS), de combiner ces informations avec d’autres (limite de bassin versant, carte des sols) et d’en extraire des informations importantes à partir de requêtes facilement paramétrables. En 2016, l’outil faisait l’objet de beaucoup de sollicitations tant dans des projets de recherche que pour le développement (collectivités territoriales, bureaux d’études). Mais à cette époque, RPG Explorer n’était porté que par son initiateur (P. Martin) en collaboration avec un développeur informatique privé.

Le projet R&B (RPG Explorer Booster) a permis l’embauche d’une ingénieure sur un an pour travailler au développement de l’outil, à savoir la réflexion sur le développement de nouveaux modules, le test des nouvelles versions développées par le prestataire, l’organisation de formation, l’assistance aux utilisateurs et la mise en œuvre dans des programmes de recherche.

RPG Explorer

Le projet a impliqué l’ADEME (Agence de la transition écologique) et l’OFB (Office Français de la Biodiversité) qui finançaient les développements de modules dédiés à la gestion des aires d’alimentation de captage pour l’OFB et au bilan carbone dans les territoires porteurs de Plan Climat Air Territoriaux pour l’ADEME. Le projet a aussi fortement impliqué Agro Transfert  qui au travers du programme de recherche ABC’Terre (image ci-contre) a développé une méthode de calcul du bilan carbone dans les territoires agricoles dont RPG Explorer constitue le premier maillon.

Le projet R&B a permis de doubler le nombre de demandes pour l’utilisation de l’outil (passage de 150 à 300). Il a aussi permis de doubler le nombre de personnes formées à son utilisation (de 67 à 130). Parmi les demandeurs on a une grande diversité de profils : 35% collectivités/ bureaux d’étude, 26% enseignement/recherche, 16% chambres d’agriculture, 14% services déconcentrés de l’état. 

Le projet a eu un fort effet de levier financier puisqu’il a permis d’obtenir un nouveau contrat de 2 ans avec l’OFB. Le contrat a aussi permis d’initier des collaborations internationales autour de l’utilisation des bases équivalentes au RPG en Suède, en Italie et en Espagne. Enfin il a permis de développer des collaborations avec le ministère de l’agriculture pour travailler en amont sur le format des données RPG ainsi que sur les conditions de leur distribution aux utilisateurs.

En 2020, RPG Explorer fait l’objet de nouveaux travaux avec deux axes principaux : valorisation directe de sorties de l’outil (mise en ligne des séquences de cultures calculées avec RPG Explorer pour la France entière sur 2007-2018), développements techniques au premier chef desquels l’accès direct à l’outil par interface web avec un fonctionnement à partir d’un serveur pour éviter aux utilisateurs d’être limité par la capacité de leurs ordinateurs.

====> Le porteur vous explique le projet et ses RESULTATS en VIDEO (journée scientifique du LabEx BASC, février 2021)

Communication orale

> Martin P., Martin L., Rizzo D., Marraccini E., 2018. Use of the French Land Parcel Identification System for inter farms new organisation design. XV European Society for Agronomy Congress. August 27-31 2018 Geneva. Résumé: "Agronomists have long expertise in designing new cropping systems to face environmental issues like water resource pollution, soil erosion or biodiversity reduction. They also have designed new theoretical spatial organizations of land use embracing these new cropping systems and analyzed individual farmer constraints for the set-up of these spatial organizations. But very little has been done about local land recombination between farms (LRBF) to overcome the limitation of an individual farm approach. LRBF corresponds to time-limited field exchanges between farmers, mostly for cash crop return period constraints. If they are well driven, such LRBFs could, for instance, help reduce pesticide load on risk areas. We propose a global design method to facilitate new LRBF design: (step 1) identification of existing situations of LRBF on large agricultural areas, (step 2) analyse of their socio-technical determinants by farmers’ surveys and (step 3) support the design of environmental friendly LRBF in real situations. The first step of the method, presented in this paper, is based on the Land Parcel Identification System (LPIS) which is the tool used by the European Union to determine, every year, the eligibility of agricultural land for the subsidies of the Common Agricultural Policy. Beyond the administrative purposes, LPIS data can be used to describe agricultural landscape dynamics but LPIS are complex to use. For instance, in the French LPIS, called RPG (Registre Parcellaire Graphique), the elementary geometry is the farmer’s block which associates several adjacent fields if they belong to the same farm. Crucial farmer’s block attributes like the anonymized farm number and even the polygon identity code are voluntarily changed every year. Hence, a landscape level use of the RPG requires the development of specific agrogeographical models. RPG Explorer is a computer tool integrating a range of models and procedures to ease the use of RPG data. For the first step of our method we used it to ease the analysis of land recombination between farms. We applied it on different French regions (NUTS 3 European level) and we proposed a first typology of LRBF situations based on criteria, such as the number of farms involved in each type of LBRF, the frequency of land recombination or the type of crops driving the land recombination. This typology will be then improved through farmers’ surveys (second step of the methodology) for a better understanding of the socio-technical determinants of LRBF and finally the design of new LRBF (third step)."

Commu R&B -Use of the French Land Parcel Identification System for inter farms new organisation design

(Extrait de la présentation susmentionnée)

Date de modification : 14 septembre 2023 | Date de création : 02 octobre 2018 | Rédaction : P. Martin